MON JARDIN EN ROSE


 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

Publicités

DANS LES COLLINES D’ALLAUCH


Jeudi dernier dans collines d’Allauch (13) J’ai assisté toute la journée à un spectacle théâtral reprenant la tragi-comédie de « la femme du boulanger » de Marcel Pagnol. Dans un décor réel, sur un circuit de 10km environ, des scènes mythiques et de fameux moments d’anthologie animées par des acteurs de grande qualité avec une motivation et une condition physique à toute épreuve. Dès notre arrivée sur le lieu de rdv, l’ambiance était de mise, les comédiens habillés d’époque nous accueillaient chaleureusement avec des galéjades de par chez nous. Le ton était donné, nous ne pouvions que rentrer en scène nous les spectateurs. Nous étions pris à parti, nous sommes devenus les villageois spectateurs et acteurs de cet  incroyable décor. Nous avons ri, chanté, quelquefois la larme à l’œil accompagné d’un silence. Nous avons vécu des moments forts en émotion. Au fur et à mesure que se déroulaient les scénarii, je me souvenais des prénoms gravés dans ma mémoire d’enfant : Maillefer, Pitalugue, le papé, Honoré, Aurélie etc…

Nous avons pique-niqué sur l’herbe, le soleil était nécessaire pour nous réchauffer. La végétation était magnifique toute en fleur, les orchidées, les euphorbes, cistes blancs, cistes cotonneux, coquelicots etc… Le soir vers 17h le spectacle était terminé. Une bonne journée bien remplie par tous les sens, nous étions éreintés mais ravis. C’est absolument à faire, il reste qques séances jusqu’à la fin mai. La rentrée prochaine une autre mise en scène sera jouée par la même troupe, qui nous accompagne et met l’ambiance tout le long du circuit. J’ajoute le lien, vous pouvez y assister il reste des places encore, inscrivez-vous ça vaut le coup.

Pour information c’est là :

en cliquant sur ce lien.

En images triées avec difficulté :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

LA PHOTO DU MOIS DE FEVRIER 2013


Pour le coup le thème du « bleu » est très vaste, contrairement au sujet de janvier ! Cela a était aussi difficile de choisir et faire le tri.

« l’heure bleue », « du bleu dans les yeux », » le grand bleu », « bleu azur », « bleu ciel », « bleu indigo »,  …. Alors  j’ai choisi « le bleu de la mer Méditerranée »

au palier de décompression

au palier de décompression

En remontant d’une plongée, des paliers de décompression sont nécessaires. Alors la palanquée s’accroche au seul bout, qui nous relie au bateau, à la surface, à l’air libre. Pendant plusieurs minutes nous attendons patiemment la fin de la plongée avant de remonter sur le bateau. Lorsque la mer est calme et chaude, nous nous stabilisons avec nos gilets et nous lâchons le bout . Nous flottons entre deux eaux, avec un bien-être extrême, portés en apesanteur, comme une plume au gré des flots, infiniment petits dans cette immense bleu…

J’aurai pu choisir d’autres bleus :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Previous Older Entries

Flickr Photos

%d blogueurs aiment cette page :