STAGE PHOTO SUB HURGADA 4e jour


Ce diaporama nécessite JavaScript.

Spots de plongée :
 
–  Malag disha (prof. 25m)
–  Ras disha (prof. 14m)
 
Les buts de ces 2 plongées :
–  Faire des photos d’ambiance et utiliser la lumière mixte.
– Se pencher sur la composition de l’image et l’environnement
– Construire, utiliser une méthode, et prendre de la patience
– Montrer un paysage avec différents plans
– Créer une émotion et les communiquer
– Mélanger la lumière naturelle avec la lumière au flash : note chaude (au flash)/note froide (à la lumière naturelle
– Utiliser un grand-angle pour la photo d’ambiance
 
La profondeur de champ : C’est la zone en avant et en arrière de la zone de mise au point qui apparait nette (PdC).  Pour augmenter la netteté, opter pour une petite ouverture (f22). Pour la réduire, opter  pour une grande  ouverture (f2.8)
L’hyperfocale : C’est la distance de mise au point qui produira la plus grande profondeur pour toute combinaison de focale et d’ouverture.
La mise au point : c’est  la netteté de toute ou  une partie de l’image.
L’hyperfocale correspond à la distance la plus courte pour faire la mise au  point, à partir de laquelle tout semblera net jusqu’à l’infini.
Il peut être difficile de faire la mise au point sur des sujets en mouvement. Il faut anticiper leur mouvement et faire le point avant qu’ils n’entrent dans le cadre, en utilisant un point de repère situé à peu près à la même distance de l’appareil.
Il y a plusieurs sortent de mise au point : l’autofocus et le focus manuel.
Pour le moment nous laisserons de coté la mise au  point manuelle, vu la difficulté de la stabilisation du plongeur en immersion et les nombreux sujets mouvants.
Nous utiliserons la mise au point avec la « flexi zone » c’est à dire le  carré vert que l’on peut déplacer sur l’écran à la prise de vue. La netteté s’effectuera principalement sur cette zone-là, cela dépendra bien sûr de la valeur de l’ouverture qui déterminera la profondeur de champs (au plus le chiffre est élevé au  plus la netteté  sera importante sur toute l’image). Pour un sujet immobile nous pourrons déplacer notre carré vert sur le sujet pour plus de netteté sur celui-ci.
Il existe aussi « détection de visage »,  » AiAF ».  Si l’on  utilise le mode « macro » symbolisé par une petite fleur sur notre appareil, nous réduisons la profondeur de champs. Si nous utilisons le mode « paysage »  (symbole de montagne), nous accroissons la profondeur de champs.
Astuce : nous pouvons utiliser sur des sujets immobiles  et de petite taille, le mode « macro » avec la « flexizone » et déplacer le carré vert à l’endroit exact où l’on veut notre netteté pour mettre en valeur le sujet et en laisser une partie floue (mise au point sur des antennes ou des yeux, d’une limace ou d’une langouste par exemple).
 
Important : attendez que votre  appareil est bien fait la mise au point avant de déclencher (les conditions de lumière ne sont pas optimales en plongée et le temps de la mise au point  est plus longue qu’en terrestre).
 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Flickr Photos

%d blogueurs aiment cette page :